dimanche 15 avril 2018

Enfin un disque de Xalph !

Voilà qui semble assez incroyable mais un album de Xalph vient enfin de voir le jour ! Rappelons que le groupe fut le pivot de la scène bordelaise de 1974 à 1981, se produisant dans l'ensemble du sud-ouest au gré de formules assez changeantes.
Deux formations sont ici présentées : celle de 1974/75 autour de Jean-Pierre Daran et celle de 1980 autour de Serge Korjanevski, avec le Gya Tei inclus sur la compilation Ennéades.
Voilà de quoi lever le voile sur un groupe devenu mythique au travers de quelques articles de presse (Rock & Folk, Atem...) et qui ne parvint pas à immortaliser sa musique malgré plusieurs projets (Utopia en 1976, le studio Ramsès en 79/80...).
Les 4 titres de la formation originelle proposent un jazz-rock de belle facture, matiné d'influences magmaïennes. L'ensemble est assez lyrique et a bien vieilli malgré l'absence d'une véritable production, l'ensemble ayant été enregistré par le groupe sur un Teac. La qualité s'avère très correcte et laisse rétrospectivement bien des regrets en pensant à ce que le groupe aurait pu produire avec un peu de moyens... L'ultime titre, déjà édité, a lui été enregistré en studio par la dernière incarnation du groupe et comprend deux chanteuses ce qui renforce, par moments, une discrète influence magmaïenne.
Le tout est produit avec soin et comprend quelques bonus, reproduction d'affiche, billet de concert, arbre des différentes formations...
Bref, une archive de choix, éditée (en série limitée à 1000 exemplaires) en vinyle uniquement, par Monster Melodies qui sort régulièrement d'improbables documents sur la scène française et qui sont à découvrir Ici


dimanche 8 avril 2018

Magma dans Eléments

Bien que le groupe soit peu actif scéniquement en cette année 2018, il en est fait mention dans des magazines auxquels on ne s'attendrait pas vraiment ! Après les "Inrocks" il y a peu, voici un article dans le numéro 170 d'Eléments daté de Février-Mars. Merci à Olivier D. pour l'info...

samedi 7 avril 2018

MAJ : Avril en concerts

Le printemps est là et curieusement deux groupes feront ici leur première apparition scènique, faut-il y voir un symbole ? Notons que tant pour Aria Primitiva que pour cette nouvelle mouture d'Heldon ces premières n'auront pas lieu en France !

Aria Primitiva :
21 Avril : Soignies, Belgique, Festival les Intemporelles.

Band of Dogs + Elise Caron :
14 Avril : Les Lilas, Le Triton.

Collectif Ptäh :
18 Avril : Goos (40), Chez Mamac.

Funk Heat :
21 Avril : Creuzier Le Vieux, Salle des fêtes.

Heldon :
18 Avril : Copenhagen, Alice.

Himiko :
7 Avril : Les Lilas, Le Triton.

Jacky Molard Quartet + invités dont Albert Marcoeur :
12 Avril : Quimper, théâtre de Cornouailles.
17 Avril : Paris, théâtre de la Danse.

Richard Pinhas + Kapital :
12 Avril : Lodz.
13 Avril : Varsovie.
14 Avril : Gdansk
15 Avril : Cracovie.

jeudi 5 avril 2018

Christian Vander Solo, le 9 juin au Triton

Christian Vander se produira le 9 juin prochain dans la salle 2 du Triton, lieu ô combien important pour la sphère zeuhlienne des années 2000 et 2010.

Histoire de changer, venez nombreux...
Les concerts cette année étant rarissimes, la proximité avec l'auteur et le coté très intimiste de cette formule et du lieu devraient vous attirer. Enfin, les concerts Solo nous donnent un aperçu de la manière dont Christian crée ses œuvres, c'est à dire au chant et au piano. Et qui a eu l'insigne honneur d'avoir été présent lors de ces moments dans la Haute Marne ? Pas moi en tout cas !

Lien Ici

dimanche 1 avril 2018

Une ville rebaptisée Zeuhl en hommage à cette musique !

Oui, un post un premier avril est forcément suspect. Pourtant, sur ce blog, aucun doute, le sérieux est de mise.
Alors, à l'ère donaldienne, rebaptiser une ville Zeuhl pour rendre un hommage global à Christian Vander et sa musique, une sorte d'Oscar pour l'ensemble de sa carrière, c'est beau, c'est bon, c'est bien.
Seulement, vous l'avez vu, il y a un hic. Nos amis d'outre-atlantique ne sont pas forcément fort dans les domaines étrangers aux USA, que ce soit pour la géographie (confusion entre Morocco et Monaco, anecdote réelle de la famille Kelly en son temps...) ou pour l'histoire hors USA, et encore, seulement après le Mayflower... Bref, Christian Vander et sa musique zeuhl n'échappent pas à cette règle et c'est avec désespoir que nous constatons cette horrible faute d'aurteaugrâfe... Zuehl au lieu de Zeuhl !!!


Mais saluons tout de même la démarche !

Le village de Zuehl (pfff) fait partie de la conurbation de San Antonio, Texas, a 362 habitants, 128 maisons, 103 familles, 0,58% sont amérindiens (ça fait pas beaucoup), est à une altitude de 178 mètres et possède un aéroport !

Voila, maintenant, vous savez tout.

mardi 20 mars 2018

Magma à Vienne ce sera le 11 Juillet

L'info circulait depuis un moment dans les milieux autorisés mais c'est désormais officiel Magma sera à l'affiche du festival de Vienne, pour la première fois, le 11 Juillet prochain. Rappelons que ce sera le seul concert de l'année pour le groupe. Notons l'intéressante présence à la même affiche de Thomas de Pourquery dans un Supersonic où l'on retrouvera Edward Perraud qui fut batteur de Shub Niggurath il y a un lustre, voire plusieurs...

lundi 19 mars 2018

Maison Klaus en concert ce Vendredi 23

Nous n'avions pas eu l'info pour notre calendrier mensuel alors nous rectifions cette lacune en vous annonçant le concert de Maison Klaus, "le seul groupe instrumental avec un chanteur" (NDA : et le seul groupe qui sort un CD sans le diffuser ?) Vendredi prochain aux Petits Joueurs dans le 19e arrondissement de Paris.

jeudi 15 mars 2018

Rééditions remastérisées du premier double album et de Mekanïk

Seventh Records continue d'assurer la disponibilité du "fond" de catalogue Magma et le label vient donc de rééditer le premier double album de 1970 ainsi que Mekanïk Destruktïw Kommandöh (1973), tous deux dans une version remastérisée en digipack.

Disponibles ICI et LA     

mardi 13 mars 2018

Quand les Inrocks parlent (enfin) de Magma

Le titre de ce hors-série n'était certes pas fait pour nous attirer et puis la Pop Excentrique Française... Surprise cependant avec trois pages consacrées à la Zeuhl et un entretien récent avec Christian Vander. Certes, rien de bien neuf pour nous mais c'est suffisamment rare dans ces colonnes pour être signalé... A noter quelques articles, de moindre envergure, sur Albert Marcoeur, Richard Pinhas, Pascal Comelade, Christophe Chassol, Etron fou Leloublan...



mardi 6 mars 2018

Euro-Rock Press Vol.76 Février 2018

Notre rendez-vous habituel avec la presse nipponne traite de l'année 2013, qui fut assez fructueuse, avec la reformation d'Offering. Cinq ans déjà...

jeudi 1 mars 2018

Les concerts de Mars


Activité toujours un peu morne en cette fin d'hiver, on accueille donc avec plaisir Stick Men dans cet agenda, groupe particulièrement rare en France !

Anaïd : 
3 : Saint Savinien, le Florida.

Albert Marcoeur & le Quatuor Béla : 
16 : Sartrouville, Théâtre.

Stick Men : 
18 : Savigny le Temple, l'Empreinte.

mercredi 21 février 2018

Bon anniversaire Christian !

Oui, bon anniversaire Christian, bien que certainement affecté par le départ soudain et brutal de Didier.

70 ans aujourd'hui, 55 ans de carrière toutes formations confondues, des milliers de dates de concerts, des dizaines et des dizaines de disques, des compositions majeures de la musique contemporaine, des milliers de p'tits gars et de p'tites filles toujours sous l'envoutement, franchement, pour tout ça et pour tout le reste, pour hier, pour aujourd'hui et pour demain, merci Christian !

Et vivement les 70 prochaines années de découvertes à venir.



Pour ce gâteau, il vous faudra aller le découvrir et le déguster dans la boutique Andy, à San Luis Potosi, au cœur du Mexique ! Merci à Francis Linon pour ce partage.

dimanche 18 février 2018

Didier Lockwood est décédé

C'est par la page Facebook d'Alex Duthil que nous venons d'apprendre le décès de Didier Lockwood au retour d'un concert. Il venait d'avoir 62 ans. Nous reviendrons sur le parcours de celui qui a débuté dans Magma à la fin 74, mais nous pensons surtout à l'ensemble de ses proches, à son frère Francis... Triste Dimanche.

Photo : Site de l'artiste.

vendredi 9 février 2018

Anaïd et sa nouvelle formule en découverte le 3 Mars.

Anaïd vient de connaître un petit changement avec le départ de son bassiste, Ludovic Metayer. A sa place, on trouve désormais Damien Thébaud mais, petit changement, aux claviers et à l'orgue. C'est sous cette formule renouvelée que le groupe participera à un "ciné-concert" au Florida à Saint Savinien sur Charente. Pour situer c'est, en gros, entre Rochefort et Saintes... Notons, que cette soirée, en deux parties, verra la projection du film de Naomi Kawase, Vers La Lumière.

lundi 5 février 2018

Aria Primitiva se dévoile avec un premier EP

Nous nous avions annoncé, au printemps, la nouvelle aventure musicale de Thierry Zaboitzeff aux côtés de Nadia Ratsimandresy et Cecile Thevenot, toutes deux aux claviers et autres samplers.
Le trio vient de publier un premier EP en forme de carte de visite. La musique y est, certes, provisoire, Work in Progress oblige, mais permet de prendre contact, au travers de trois titres (près de 24 minutes de musique), avec une proposition musicale qui devrait éveiller l'interêt de nombre d'entre vous.
Le résultat est assez emballant, dans la lignée de ce qu'on peut attendre d'un Thierry Zaboitzeff dont l'exploration sonore a été vaste au travers d'une imposante discographie (18 albums solos quand même !). Il puise ici, au passage, dans son propre patrimoine Art Zoydien avec une reprise épurée de Sleep No More. Mais, en même temps, l'ensemble s'avère diversifié dans son expression mélant les couleurs et les intentions. L'apport des deux musiciennes, et de leurs instrumentations, participe pour beaucoup à la signature et à la dynamique sonores d'Aria Primitiva bien que T.Zaboizeff soit le seul compositeur (pour l'instant?). Post Rock ? Symphonique ? Tribal ? Contemporain ? Européen ? Ambient ? Aria Primitiva est à leur carrefour tout en se traçant une jolie voie personnelle encore en devenir. Leurs prochains premiers concerts ainsi qu'un album, courant 2018, devraient permettre aux musiciens de creuser encore un peu plus ce vocabulaire unique. A suivre, sans dormir plus alors...

Le EP est disponible auprès des musiciens pour la modique somme de 10 Euros (port compris pour l'Europe) ICI

mercredi 31 janvier 2018

Février en concerts


Après un mois de Janvier assez morne, voici un peu plus de grain à moudre en cette fin d'hiver. Programme diversifié donc, pour peu que vous soyez un peu mobiles...

Art Zoyd Ciné Concert Le Voyage dans la Lune
1er : Valenciennes, le Phénix.
6 : Maubeuge, Le Manège

Band of Dogs :
2 : Les Lilas, Le Triton (+Andy Emler)
13 : Ivry sur Seine, Théâtre Antoine Vitez (+ Otomo Yoshihide)

Albert Marcoeur et le Quatuor Bela : 
20 : Rezé, La Soufflerie.
21 : Cosne d'Allier, Le Bastringue.

Minimum Vital :
24 : Lormont, Espace Castefedells.

jeudi 25 janvier 2018

Quand Christophe Chassol va voir Magma, il en parle le lendemain à France Musique

Le musicien parle régulièrement de Christian Vander et de Magma. Il était visiblement hier soir au Triton et consacre donc sa chronique hebdomadaire au groupe avec un point de vue assez pédagogique en allant fouiller du côté de Bartok et de Stravinsky...



vendredi 19 janvier 2018

Revenons un peu sur 2017

L'année qui vient de s'écouler aura été propice à une actualité soutenue, même si nos âmes de passionnés auraient tendance à toujours en demander plus ! Alors que 2018 s'annonce plus calme, un petit regard dans le rétroviseur s'impose...

Côte Magma pas de nouveauté, si ce n'est... le DVD Emëhntëhtt-Rê qui sortait il y a juste un an !  L'absence de distribution dans les circuits classiques a, sans donc, réduit l'impact de cette parution qui permet d'entendre enfin la seconde trilogie de l'oeuvre vanderienne, captée ici au Triton fin 2014, dans une unité de temps et de moyens. En bonus, l'interview réalisée par Bruno Heuzé s'avère passionnante, bref, si vous êtes passés à côté, une seconde chance vous est offerte.
Pour le reste, le programme aura été aux reeditions, tâche noble mais ardue dans une époque où la dématérialisation pousse tant de labels vers la sortie (voir le cas récent de Cuneïform). Attahk bénéficie désormais d'un packaging moins minimaliste et d'un mastering plus ample. Mais c'est la nouvelle édition de Wurdah Itah qui est évidemment la plus marquante. Outre une pochette définitive, un intéressant nouveau mastering c'est, bien sûr, cette première session inédite de la maquette réalisée en Janvier 1972 qui retiendra l'attention de beaucoup d'entre vous. Bien qu'il ne s'agisse pas de la bande finalisée (avec batterie), utilisée pour le film Tristan et Iseult, ce document permet de se plonger dans le climat originel de la musique Zeuhl, appararaissant un peu plus chaque jour, sur un certain piano, dans une transe jamais démentie... Evidemment incontournable !
Pour la scène, l'année a été marquée par ces deux soirées à l'Olympia en Février, l'apparition de Ehn Deïss comme rappel (enfin la grande réconciliation ?) et ces pays lointains inlassablement visités par la Zeuhl Wortz...
Et même s'il ne s'agit pas d'une production "maison", il ne faudrait pas oublier The Music of Magma, le film de Laurent Goldstein, fruit d'un long travail de tournage au travers des continents. D'une qualite technique largement supérieure à Nïhao Hamtaï, nous reviendrons très prochainement sur ce film, avec le principal intéressé...

Difficile de s'y retrouver dans les productions récentes. Le net et les moyens de production actuels ont multiplié l'offre potentielle via les Bandcamp et autres Soundcloud, mais il semble pourtant de plus en plus difficile de sortir un disque et surtout de le distribuer efficacement. Après de nombreuses écoutes, le disque de Band of Dogs reste un album formidable. Je vous en ai deja dit tout le bien que j'en pensais et plutôt que de radoter, je vous renvoie donc à ma chronique ICI .

Nous vous l'avions pourtant annoncé, publié un entretien avec le musicien mais nous avons omis de revenir sur le dernier disque d'Albert Marcoeur. Le musicien distillant ses productions discographiques avec une certaine parcimonie (six années entre les deux derniers disques), il faut du temps pour profondément s'impregner d'un nouvel opus, y revenir souvent pour en saisir toutes les richesses et les subtilités disséminées au travers des plages sonores. Certes la musique d'Albert Marcoeur n'a plus le foisonnement qui fut la sienne dans les 70's, mais c'est au profit d'un minimalisme et d'une économie de moyens qui sied à merveille à la musicalité rigoureuse du Quatuor Béla. L'art d'Albert Marcoeur reste unique et Si Oui, Oui, Sinon, Non n'en est pas le moindre jalon.

Autre tendance du moment, les luxueux coffrets qu'il s'agisse de rééditions ou bien, plus rarement, d'inédits. A ce jeu, où sont passés maîtres des groupes comme Crimson ou Jethro Tull, relevons quelques parutions dans nos univers musicaux. Nous avons déjà parlé du coffret 44 1/2 dArt Zoyd en nos pages et l'objet reste bien entendu d'actualité avec un contenu particulièrement dense ! Signalons que la mise en stand by de Cuneïform Records devrait inciter les amateurs à se procurer l'objet sans trop tarder...
Pour la première fois, Magma fait l'objet d'un coffret vinyle Retrospektïw, réalisé par le label Southern Lord issu de la scène metal. Le design de l'objet, assez original, est plutôt réussi respectant les codes graphiques habituels tout en parvenant à en renouveler le genre. L'insert des bandes dessinées de Gotlib et Solé est sympathique et bien réalisé mais ma vieille âme d'archiviste en fin de carrière regrette, cependant, l'absence totale de rapport entre l'évènement ici retracé (les 10 ans de Magma à l Olympia) et la réalisation de l'objet...
Dernier Coffret en date, celui d'Heldon et de ses trois meilleurs disques sortis entre 1976 et 1979. Beau travail du Souffle Continu, livret bien illustré, pochettes restituées avec soin, voilà du bel artisanat discographique qui remet en valeur le meilleur de la démarche du groupe de Richard Pinhas, ici en très bonne compagnie (Patrick Gauthier, Jannick Top, Didier Batard, Klaus Blasquiz...).

Outre les coffrets, les rééditions vinyles ont toujours le vent en poupe, bien qu'il ne s'agisse, en fait, que d'un marché de niche. Alors surfons sur la vague avec une parution à retenir tout particulièrement. Jolie ressortie (pochette double, texte inédit...) du premier album solo de Laurent Thibault, Mais on ne peut pas Rêver Tout le Temps, qui marque également le retour de Thélème. Malgré les années, l'album a su garder ses qualités et s'avère finalement assez visionnaire des apports "World" qui allaient déferler peu après sur la scène mondiale. Bien sûr, les clins d'oeil au premier double de Magma ne sont pas fortuits mais on ne saurait ainsi réduire cet enregistrement à une seule veine musicale tant ce disque est sophistiqué dans sa réalisation, mélant les ambiances et les références au travers d'un beau voyage onirique qui mérite d'être redecouvert près de quarante années après sa parution originelle.

samedi 13 janvier 2018

The Last Seven Minutes revu et corrigé à la japonaise !

Le Shelter, espace musical situé à Tokyo, a vu le 7 janvier dernier le groupe xoxo (Kiss&Hug) Extreme, jouer, revisiter les paroles en japonais et chorégraphier, ce titre phare de l'album Attahk. Déjà, ce n'est pas commun.

Autant dire que je ne connaissais, et que je ne connais toujours rien, à ce groupe, mais il n'y a vraiment que nos ami(e)s japonais(es) pour faire naître une telle formation.
Imaginez un quatuor de jeunes filles, toutes habillées avec des robes à jupons façon "je refuse de grandir", danser, chanter et communier avec un public très réceptif, reprenant en chœur les mouvements des bras. Autre aspect amusant, la musique est jouée (bande ?) par des musiciens locaux mais dans une sonorité et un tempo très "pop", ce qui convient à l'ambiance générale et participe à notre étonnement.

Le tout fait très bonbon acidulé, mais c'est tellement décalé et rempli de joie qu'on ne peut qu'y céder ! Et quand je pense qu'il y en a qui prétendent qu'on ne danse pas sur Magma...

Merci à Naotsugu Ito, du groupe Christian Vander sur Facebook, de nous avoir fait remonter ce document vivifiant !





Et pour ceux qui veulent aller plus loin... 

dimanche 7 janvier 2018

Les concerts de Janvier

Avec le premier mois de l'année, c'est bien sûr la période des voeux à laquelle nous ne saurions déroger. Alors souhaitons-nous de nombreux concerts pour 2018 car autant dire qu'avec ce mois de Janvier ce n'est pas l'abondance ! A part les quatre concerts de Magma en soutien au Triton (concerts complets d'ailleurs), une seule autre date est remontée de nos filets...

African Jazz Roots (S.Goubert, A.Cissoko...) : 19, Toulouse, centre Henri Desbals.
Magma : 24 au 27, Les Lilas, le Triton. Complet ! 

mercredi 27 décembre 2017

La programmation du Triton est en ligne

Alors que l'horizon reste bien incertain pour la salle des Lilas, le Triton vient de publier sa programmation pour le premier trimestre, et même un peu plus. Bien sûr les concerts de "soutien" sont nombreux : Magma - complet -, Michel Portal, Louis Sclavis, Joelle Léandre, Claude Barthélémy pour n'en citer que quelqu'un...
A noter :  deux nouvelles confrontations pour les allumés de Band of Dogs : Andy Emler et ses claviers "vintages" ainsi qu'Elise Caron pour une première rencontre avec une chanteuse...


A découvrir ICI 
Et pour en savoir plus sur la situation du Triton, lisez ICI un texte de Jean-Pierre Vivante.

vendredi 22 décembre 2017

Réédition prochaine de Bruxelles 1971

Nous apprenons par Gérald Nimal (concepteur des pochettes Magma entre autres) la prochaine réédition du concert de 1971 à Bruxelles pour le début 2018, au demeurant, un excellent concert et fort bien enregistré pour cette époque.
En plus de la pochette, cette édition fait l'objet d'un remastering à l'instar de Mekanik Kommandoh réédité il y a peu.
Partant de là, on peut en imaginer d'autres à venir.
Mais alors, pourquoi pas de nouveaux concerts, toutes époques et toutes formations ?
Choix éditorial...

vendredi 8 décembre 2017

Christian Vander dans Batteur Magazine de décembre 2017

Dans le dernier numéro de Batteur Magazine, le 317 quand même ! de Décembre 2017, vous pourrez trouver dans les premières pages une chronique sur le matériel utilisé par Christian Vander. Vous saurez tout sur les fûts, peaux, cymbales, pieds, pédales, baguettes et siège, bref, tous les éléments composant sa batterie. Et tout cela sur deux pages avec photos à l'appui.
Alors, qu'attendez vous pour aller faire un tour chez votre libraire favori.
Ah, quand bien même il vous prendrait l'envie d'acheter à l'identique pour Noël tout ce beau matériel, n'est pas CV le premier venu... Ni le dernier ! Moi, je viendrai pas, il vaut mieux que je bouge mon fût de là...

jeudi 7 décembre 2017

Euro-Rock Press vol.75

Toujours à l'heure, le magazine nippon traite, dans son dernier numéro en date, de manière évidemment exhaustive, de l'année 2012...

lundi 4 décembre 2017

Les concerts de Décembre

Déjà le dernier RDV de l'année pour notre agenda mensuel. Nos lecteurs provinciaux vont quelque peu s'ennuyer en cette fin 2017, alors que les autres mettront le cap sur le Triton...









Patrick Gauthier Quartet :
7 : Les Lilas, Le Triton.

Himiko :
15 & 16 : Les Lilas, Le Triton.

Bruno Ruder & Remi Dumoulin Quintet :
9 : Les Lilas, Le Triton.

Hommage à Gérard Terronès :
10 : Paris, Le Sunside.

Wax'In : 
14 : Annecy, Le Brise Glace.

mardi 28 novembre 2017

Patrick Gauthier Trio + Bernard Paganotti au Triton le 7 décembre

Oui, sur Kosmik Muzik, on aime beaucoup Patrick Gauthier. Et pas seulement parce qu'il fut un pianiste magmaïen d'une époque légendaire ou au sein des Voix de Magma voire de Seventh Records, ça c'est sûr. Mais aussi car c'est une personne de cœur, parce qu'il y a dans ses albums une vraie note Zeuhl, qu'il y a une attache sincère et complice avec les musiciens qui l'entourent et le suivent, qu'il est un féru de karaté, qu'il en a fini avec une mauvaise fée, parce qu'il est sensible, parce qu'il y a chez lui quelque chose que l'on ne trouve pas ailleurs.
Bref, on l'aime, lui et son talent !

Alors, sa prochaine étape le conduit, avec de nouvelles compositions, accompagné dans son trio par Isabelle Carpentier et Antoine Paganotti au chant, et en invité (surprise ? non, cela commence à être une habitude !) Bernard Paganotti à la basse. Voilà un programme bien alléchant que l'on peut réserver, si ce n'est déjà fait, Ici, ce sera en salle 2 du Triton aux Lilas (93) à 20h00 le 7 décembre 2017. Allez y, et racontez nous, malheureusement, nous ne pourrons y être, alors on compte sur vous !

Et parce qu'il faut aussi soutenir le Triton et sa programmation unique...

lundi 27 novembre 2017

Une édition illustrée du Dictionnaire Amoureux du Rock d'Antoine de Caunes

L'édition "originale" avait vu le jour fin 2010 et ne comportait alors pas de photos. 7 ans plus tard, quelques jours avant les fêtes, vient d'apparaître une édition "illustrée" du même ouvrage. Le texte sympathique sur Christian Vander et Magma est toujours présent avec quelques clichés, certes connus, à la clef... Trouvable sur le Web et les libraires pour une trentaine d'Euros.
Merci à Thierry Moreau pour l'info !



lundi 20 novembre 2017

Le coffret 44 1/2 d'Art Zoyd est arrivé !

Ce n'est pas sans une certaine joie que les souscripteurs du projet de publication de bandes inédites d'Art Zoyd ont reçu leur cadeau de Noël avec de l'avance. De l'avance pour Noël, car le projet a même, il fut un temps, failli capoter faute d'un nombre suffisant de mécènes et du coût de fabrication de ce coffret. Heureusement, l'histoire a été différente.
Je passerai sur le cadeau promotionnel, un T-shirt siglé Art Zoyd pour aller à l'essentiel, à savoir le contenu de cette jolie boite.
Une pochette qui n'est pas sans rappeler celle de Köhntarkösz, le sigle Magma étant remplacé ici par celui de la formation valenciennoise et le magma par un bel effet sur un ciel nuageux.


Le contenu est dense : 12 CD, 2 DVD, deux livres et deux affiches, de quoi passer de longues soirées à écouter, regarder ou lire tout ce matériel.
La qualité des enregistrements est à la hauteur de ce que l'on connait et attend d'Art Zoyd. Toute la longue, très longue, existence de cette formation valenciennoise est vue, revue et même éditée pour la première fois : de 1975 à 2005 pour le son (live et studio) et de 1979 à 2015 pour l'image. Il est encore trop tôt pour avoir fait le tour d'un tel matériel, bien sûr, mais les quelques extraits écoutés, pour le moment, s'avèrent de haut niveau comme ce concert à Berlin en 1987, ou cette captation du Mariage du Ciel et de l'Enfer de 1985...
Pour les deux livres, le premier est en fait le détail du contenu de chaque CD ou DVD, le deuxième est un recueil de photos, plutôt des dernières années.

Pour tout vous dire, vos deux humbles serviteurs sont même crédités pour bandes audios offertes (à vous de deviner lesquelles...), merci à Gérard et Cuneiform Records. Un indice cependant Ici ...
Un petit reproche cependant, celui de ne pas avoir repris sur les disques les lieux, dates et titres contenus, cela oblige à feuilleter plus que de raison le livret correspondant.

Un superbe cadeau de Noël à offrir ou à s'offrir, disponible Ici et  avant épuisement, le tirage semblant assez limité, alors dépêchez vous !

vendredi 17 novembre 2017

La Zeuhl Wörtz part à la reconquête de l'Amérique du Sud

Aujourd'hui 17 novembre, les membres de la Zeuhl Wörtz repartent en Amérique du Sud après une première tournée triomphale, mais cantonnée au Chili, en décembre 2013.
Le Pérou, l'Argentine et le Brésil s'ajoutent aux pays visités à travers le monde. Et, en plus, une formule acoustique inédite sera jouée au Chili.
On peu dire que la fin, provisoire, de cet Endless Tour pour 2017 se termine en feu d'artifice !
Alors, plutôt que d'aller skier à Megève, partez dans les Andes !!!